TimelineFRA 43 831

Une Morgan Cup pas très réussie

Nous terminons 8ème de cette régate très tactique. Il y a cependant quelques point positifs au delà du résultat médiocre.

24/06/19

La régate s’est courue dans des conditions plus légères que les deux précédentes. Nous avons pris un départ correct dans une quinzaine de nœuds sous asy de tête et le vent a progressivement molli. Nous n’étions pas certain que la voile nous permettrait de loffer entre No man’s fort et les bouées de Nab. Il s’avère que le spi a tenu et que nous étions assez rapides. Nous sommes allés un peu moins vite que nos concurrents qui avaient un code 0, mais nous n'étions pas ridicules. Nous passons 3ème à Nab et seul Bellino s’est échappé.

 

Bellino est impressionnant tactiquement. C’est le seul à avoir eu une trajectoire courbe entre les forts et Nab et cela a payé.  Je ne sais pas comment il savait que c’est ce qu’il fallait faire.

 

Ensuite, dans la soirée, nous avons dû passer sous génoa. Nous n’avions pas de code 0 alors que l’essentiel de la flotte en a un. Ce n’est pas une plainte ou une excuse. Le choix des voiles fait partie de la préparation. La flotte a alors décidé d’abattre sous la route. Notre routage n’était pas du tout calé sur les conditions du plan d’eau. Nous n’avons pas compris et avons conservé la route directe vers la DST qui correspondait aussi mieux à notre plan de voilure.

 

C’était un mauvais choix et nos concurrents ont creusé l’écart si on considère que la prochaine marque était l’extrémité SW de la DST. Sur cette séquence, nous perdons 3 milles. Cependant, le lendemain matin, quand le vent s’arrête et le courant renverse, nous sommes un peu revenus. Ce n’est pas possible de mouiller, la flotte fait de la marche arrière puis de la marche avant. Pour des raisons que j’ignore c'est passé très nettement à droite comme le montre les images ci-dessous. C'est vraiment là que nous nous faisons larguer.

 

 

Ensuite, le vent est rentré mais le reste de la course se faisait en un bord. Nous étions rapides mais pas suffisamment pour refaire le retard. Nous voilà donc 8ème. Ce n’est pas un bon résultat.

 

C’était notre dernière régate en double avant le Fastnet. Avec 2 podiums en 3 courses, nous sommes au-dessus de l’objectif. Cependant Bellino et Cora nous ont battu 2 fois sur 3 ce qui est significatif. Au-delà des résultats, nous pouvons être satisfaits du plaisir sur l’eau et de notre apprentissage. Sur la dernière régate, il y a eu plusieurs changements de voile et une arrivée un peu compliquée sous spi avec une bouée proche de la plage et tout s’est bien passé. Nous commençons à avoir quelques reflexes de double. Je réalise aussi que nous avons encore pas mal à apprendre, nous avons une bonne marge de progression.

 

Le bateau va courir Cowes / Dinard en équipage, ce sera l’occasion de retrouver une partie de l’équipe. Ensuite, ce sera le Fastnet, j’écrirai un article sur le sujet d’ici là. L’objectif est inchangé : dans les 10.

Articles précédents

10/06/19

De Guingand Bowl : à l'arrière de Miguel

Le Guingand Bowl s'est couru à l'arrière de la dépression Miguel. Les conditions étaient donc compliquées. Nous terminons tout de même sur le podium puisque l'essentiel de la flotte a abandonné.


Lire l'article

28/05/19

Myth of Malham : première double offshore

Notre saison RORC commence par une victoire. C'est assez inattendu.


Lire l'article

22/04/19

(Presque) première régate en double

Même si le résultat n'est pas extraordinaire. Tous les objectifs sont remplis.


Lire l'article

25/08/18

Changement de cap

Après une vingtaine d'années à faire de l'équipage, j'ai décidé d'arrêter.


Lire l'article

03/04/18

Dans le dur

Le spi ne s'est pas bien passé. Nous avons peiné en vitesse et tactiquement.


Lire l'article

21/03/18

Moins de pression

Le Spi Ouest-France arrive trop tôt pour nous, nous l'abordons donc sans pression comme un vaste week-end d'entraînement.


Lire l'article

Suivez nous sur les réseaux sociaux