TimelineFRA 43 831

Moins de pression

Le Spi Ouest-France arrive trop tôt pour nous, nous l'abordons donc sans pression comme un vaste week-end d'entraînement.

21/03/18

Notre dernière régate inshore en équipage remonte à la Commodore's 2016. Depuis, nous n'avons fait que de l'offshore ou du double. Le retour aux 3 bouées a été donc été un peu difficile. Ce n'est qu'une demi surprise, on s'attendait à ce que cela soit compliqué mais les très mauvais résultats que nous avons obtenus durant les 2 week-ends d'entrainement sont tout de même un peu "pires que prévu". Durant ces deux week-ends, nous avons souffert en vitesse et en tactique. Les manoeuvres se sont plutôt bien passées mais les conditions étaient très légères.

 

Il n'y a cependant pas encore de quoi s'inquiéter. Notre objectif de la saison est le championnat d'Europe. C'est pour cette régate que nous nous préparons et je pense encore que nous pourrons être prêts. Du point de vue de l'équipage, nous avons navigué en configuration "B" durant le 1er week-end et ce sera aussi le cas durant le Spi Ouest-France. Nous effectuerons cependant un autre week-end d'entrainement en avril en configuration "A" qui sera celle du Championnat d'Europe. Si l'on met bout à bout nos deux entrainements, le Spi et cet entrainement supplémentaire, chacun aura eu l'occasion de passer du temps sur l'eau et nous devrions donc être à peu près au point.

 

Le bateau est aussi un sport mécanique. Toutes nos voiles de petit temps sont dans leur 3ème saison et cela n'a pas été des petites saisons. Nous avons commandé une nouvelle GV et un nouveau génoa léger que nous recevrons en mai, je pense que cela fera une vraie différence dans ces conditions. Enfin, lors de l'achat du bateau, nos choix de voiles de portant créaient structurellement un trou dans le petit temps en descente VMG. Nous avons aussi commandé un spi pour boucher ce trou. Tout cela pour dire que nous devrions être beaucoup plus compétitifs dans le petit temps au mois de Juin.

 

La flotte en IRC2 est peu nombreuse, mais tous les "survivants" sont des équipages compétitifs qui tournent depuis des années. Par conséquent le niveau moyen s'est considérablement élevé. Lorsque je regarde la liste des inscrits au Spi Ouest-France, je ne vois que des bons bateaux. Sur ce que j'ai vu sur l'eau, je ne nous donne aucune chance de faire un podium. Il faut cependant pondérer par la météo. Les conditions ont été légères durant les 2 week-ends où nous avons régaté et les bateaux qui étaient présents (J122, A35) sont particulièrement compétitifs dans ces conditions. Avec un peu plus de vent, cela pourrait être un peu moins compliqué.

 

Nous abordons donc ce Spi Ouest-France sans aucune pression. Nous n'aurons ni notre meilleur matériel, ni notre meilleur équipage. L'idée d'aller passer 4 jours sur l'eau sans trop d'espérance sur le résultat ne m'enchante qu'à moitité. Si je pouvais choisir, je préfèrerais être en situation de gagner et sentir la pression. Mais ce n'est pas le cas. Il faut donc simplement se rappeler que notre objectif, c'est l'européen, que nous sommes en phase de préparation et qu'il ne faut pas se décourager. L'essentiel de la flotte a un rating autour de 1,040. Il va donc y avoir de la régate au contact, c'est exactement ce qu'il nous faut pour progresser. S'il pouvait y avoir un peu plus de vent, cela nous éviterait probablement que ces 4 jours soient trop pénibles.

Articles précédents

17/08/17

Le Fastnet selon Timeline

Vainqueurs en réel, nous terminons deuxièmes pour 70 secondes en compensé. L'objectif est atteint mais cela est frustrant.


Lire l'article

30/07/17

Fastnet J-7

Quelques réflexions à une semaine du Fastnet


Lire l'article

10/07/17

Déception à Cowes / Dinard

Même si ne pas avoir de Code 0 quand il en faut un ne nous a pas aidé, cela n'explique pas tout. Notre vitesse au portant dans le petit temps s'est avérée problématique.


Lire l'article

12/06/17

Victoire à la Morgan Cup

Même si nous n'avons pas été brillants en vitesse, une bonne trajectoire nous permet de gagner la Morgan Cup.


Lire l'article

30/05/17

Retour en mer : Myth of Malham 2017

Après une longue absence sur l'eau, un résultat moyen pour la reprise


Lire l'article

04/08/16

Analyse des résultats de la Commodore's

Dans ce second article sur la Commodore’s, nous revenons sur les classements généraux par équipe, par classe et scratch.


Lire l'article