TimelineFRA 43 831

(Presque) première régate en double

Même si le résultat n'est pas extraordinaire. Tous les objectifs sont remplis.

22/04/19

Je n'ai toujours pas régaté en double (sauf il y a une quinzaine d'année sur Xtra-Time). En effet je n'étais pas à bord. Mon programme pour le mois d'avril était le Marathon de Paris plutôt que le Spi Ouest-France. Cela fait donc plus d'un an que je n'ai pas régaté.

 

Cependant, nous nous sommes sérieusement préparés pour cette saison de double. Nous avons pas mal travaillé sur le bateau et nous avons fait 3 week-ends d'entraînement. Le bateau est vraiment en très bon état.  L'année 2018 a été marquée par le départ à la retraite de notre dessinateur de voiles Alain Le Roux. Nous avons donc dû changer de fournisseur et passez chez North. Par ailleurs, en double, la surface du plus grand génoa est plus petite qu'en équipage. Il ne faut pas se tromper sur le point de jauge. Lorsque j'ai vu notre rating, un peu plus bas que celui de nos compétiteurs, j'ai été un peu inquiet. Est-ce que le génoa est assez grand ?

 

Ce spi Ouest-France couru dans du petit temps nous a vraiment rassuré : nous allons très vite au près dans le petit temps. La voile est donc bien et sa surface aussi. C'est une excellente nouvelle.

 

L'équipage du Spi était composé de Jérôme le copropriétaire de tous nos bateaux et de Jean-Baptiste un ancien équipier. Il s'agissait en fait du 2ème Spi Ouest-France en double pour le bateau. Il y a 2 ans, le bateau avait déjà couru et terminé 5ème. La 6ème place de cette année est donc du même niveau. Il faut cependant noter que le nombre de participants était beaucoup plus important (50 contre 35) et que le classement sans discard rend les choses un peu plus aléatoires (mais c'est vrai dans les 2 sens).

 

Dans 2 semaines, le bateau montera en Angleterre et nous commencerons notre programme RORC dans un mois. Après plus d'un an sans régate, j'ai retrouvé l'envie de régater. Lorsque je vois le résultat du bateau au Spi, j'ai le sentiment que la préparation a été bonne. Cependant, le double est un nouveau jeu, on ne saurait avoir les mêmes objectifs qu'en équipage où nous avions une grande expérience. L'objectif est de faire dans les 10 dans la catégorie double au Fastnet et de faire une manche dans les 5 dans les courses préparatoires. Pour une première année, ce serait satisfaisant.

 

Lorsque je regarde les classes IRC en équipage, je vois quelques bateaux qui ont obtenu des résultats bien en deçà de leurs performances habituelles. Nous avons connu cela l'an dernier, en 2010 aussi. Je sais à quel point cela peut-être frustrant. A chaque fois, nous avons réagi avec un changement radical. En 2010 nous sommes partis en Méditerranée et en 2018 nous avons décidé de passer en double. Il y a aussi sans doute des solutions dans la continuité. Puisque l'on parle de la Méditerranée, le Sun Fast 3600 TIP qui a un palmarès très conséquent en Méditerranée était venu se mesurer à la flotte Atlantique. Leur 8ème place ne correspond probablement pas à leurs objectifs. Cependant, si on se rappelle de notre 1ère régate en Med, c'est déjà beaucoup mieux que nous. Quand on voit la suite de notre période méditerranéenne, on peut se dire que tous les espoirs sont permis.

 

 

Articles précédents

03/04/18

Dans le dur

Le spi ne s'est pas bien passé. Nous avons peiné en vitesse et tactiquement.


Lire l'article

21/03/18

Moins de pression

Le Spi Ouest-France arrive trop tôt pour nous, nous l'abordons donc sans pression comme un vaste week-end d'entraînement.


Lire l'article

22/10/17

Réflexions post Fastnet

Quelques idées sur le Championnat du RORC et sur le Fastnet à posteriori


Lire l'article

17/08/17

Le Fastnet selon Timeline

Vainqueurs en réel, nous terminons deuxièmes pour 70 secondes en compensé. L'objectif est atteint mais cela est frustrant.


Lire l'article

30/07/17

Fastnet J-7

Quelques réflexions à une semaine du Fastnet


Lire l'article

10/07/17

Déception à Cowes / Dinard

Même si ne pas avoir de Code 0 quand il en faut un ne nous a pas aidé, cela n'explique pas tout. Notre vitesse au portant dans le petit temps s'est avérée problématique.


Lire l'article