TimelineFRA 43 831
Les archives
2022 2021 2020 2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010 2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003

La route des Iles du Ponant : clap de fin

Il nous a manqué 9 secondes pour gagner notre dernière régate de l'année. Cette 2ème place clôture une saison tout à fait satisfaisante.

05/09/22

Il n'est pas simple de raconter une régate sans tracker. On voit moins bien ce qu'il s'est passé et c'est aussi plus difficile d'expliquer la course si on ne peut pas l'illustrer.

 

Commençons par le départ, on a frôlé la catastrophe. Tout s'est joué au début de la procédure, j'ai simplement dit "je vais accrocher les tangons à l'avant". Et puis il y en a un avec lequel j'ai eu du mal... Du coup, nous étions en retard dans notre timing, nous avons foncé vers la ligne et nous sommes arrivés au bateau, sans aucune place à notre vent. Je vois l'avouer, nous avons forcé le passage car en plus nous avions un bateau au vent et que l'alternative était de s'emplafonner le comité. C'est vraiment nul de notre part et je tiens à m'excuser auprès d'Erwan Force qui nous a laissé de la place, et en plus n'a pas réclamé.

 

Ensuite, nous n'avons pas quitté Erwan Force, un figaro 2, pendant toute la régate à savoir pendant 19 heures. A partir du sud de Belle Ile la régate se faisait intégralement avec des bords en route directe, nous allions à la même vitesse donc en relatif il ne se passait rien. Au maximum il y a dû y avoir 200 mètres entre nous. Nous passons la ligne d'arrivée ensemble. C'était assez stimulant.

NDLR : photo de la Duo-Catamania

Je crois que nous sommes allés vraiment vite, voire très vite mais nous ne méritons pas de gagner car nous avons commis 4 erreurs :

- Le départ
- Un petit over à la première pointe de Belle-Ile
- Le choix de ne pas garder le spi entre Edouard de Cougy et la bouée suivante (1 milles)
- Et enfin un mauvais choix de spi entre la basse Cappella et l'arrivée

 

Vu le niveau de la flotte, c'est déjà un miracle de terminer 2ème avec tout cela. Je voudrais juste revenir sur la dernière erreur car elle nous coûte plusieurs minutes. A la basse Cappella, notre routage initial nous annonçait un bord à 130° dans une vingtaine de noeuds, puis à 120*. Mais je n'ai pas regardé le nouveau grib avec attention. Je n'ai pas non plus regardé Wind Morbihan On voit la fatigue, le manque de lucidité dans l'analyse. 4 heures, c'est l'heure ou d'habitude je vais me coucher. J'ai vraiment fait une analyse superficielle, il y avait peut-être moyen de prévoir ce qu'il s'est passé. Nous avons donc mis le code 5, c'était correct jusqu'à la Recherche, quoiqu'un peu sous-toilé mais ensuite, le vent a adonné en molissant. Nous nous sommes donc retrouvés dans 15 noeuds à 140° sous code 5. Il était 4 heures du matin, pas le courage de faire un peeling. Nous regardions Mary à l'AIS qui ne se rapprochait pas. Il fallait regarder Galatée qui était avec lui mais que nous ne suivions plus...Nous avons été bien punis, cela nous servira de leçon.

 

Au final, nous sommes cependant très satisfaits de cette saison en double. Nous avons pris beaucoup de plaisir sur l'eau, vraiment beaucoup. Nous avons le sentiment d'avoir progressé. Sur les régates auxquelles j'ai participé, nous ne sommes pas sortis des 5. Vraiment, une belle saison.

 

 

 

 

 

Articles de l'année

05/09/22

La route des Iles du Ponant : clap de fin

Il nous a manqué 9 secondes pour gagner notre dernière régate de l'année. Cette 2ème place clôture une saison tout à fait satisfaisante.


Lire l'article

11/07/22

Cowes - Dinard : des hauts et des bas

C'est une histoire qui se termine plutôt bien avec une 5ème place mais notre performance durant la course a été tout sauf uniforme.


Lire l'article

07/07/22

La Trinité / Cowes :Orlabay domine

Même si notre 4ème place est satisfaisante, ne pas faire partie du groupe d'entraînement Orlabat nous a probablement coûté quelques places...


Lire l'article

25/06/22

Une bonne duo

Nous étions venus pour faire dans les 10, se retrouver à lutter pour le podium lors de la dernière manche a été une bonne surprise. Notre quatrième place est donc très satisfaisante.


Lire l'article

06/06/22

De retour sur le podium

Les années passent et se ressemblent, après un Spi Ouest-France raté, nous avons bien réussi notre première offshore de la saison.


Lire l'article

01/05/22

Petit échec

Notre échec au Spi Ouest-France ne correspond pas tout à fait aux sensations que nous avons depuis le début de la saison.


Lire l'article