TimelineFRA 43 831

Retour en mer : Myth of Malham 2017

Après une longue absence sur l'eau, un résultat moyen pour la reprise

30/05/17

 

Nous n'avions plus navigué depuis la Commodore's cup. Cet hiver, nous avons fait un stage d'entraînement en double avec Tanguy Leglatin. C'était vraiment très intéressant et nous avons beaucoup appris. Ensuite 2 d'entre nous ont fait le Spi Ouest-France en double avec un résultat honorable pour une première course en double. L'inshore en équipage en Atlantique est actuellement en difficulté. La participation au Spi en équipage dans notre classe a été faible et le nombre de manches aussi (7 en 4 jours) . C'est un choix des organisateurs, la SNIM en a fait un autre (9 manches dont une offshore de nuit). Je dois avouer que personnellement, l'inshore dans ces conditions ne me tente plus. Cet avis n'est pas nécessairement partagé par le reste de l'équipage. Inversement, le double se développe, l'offshore au Royaume-uni continue à attirer du monde. Il y a encore des choses à faire sur l'eau.

 

La Myth of Malham était donc notre première régate de la saison. Notre 5ème place n'est pas vraiment satisfaisante, il faut remonter au Fastnet 2013 pour retrouver une offshore où nous ne terminons pas sur le podium. Elle est par contre totalement méritée. Nous avons complètement raté notre sortie du Solent à la fois tactiquement et dans notre choix de voiles. Ensuite, le niveau du groupe de tête est tellement haut qu'il est difficile de se refaire. Ils ne lachent rien. Dream Pearls notre sister ship en équipage n'a pas fait d'erreur, l'écart à la sortie du Solent est à peu près égal à celui à l'arrivée 48 heures plus tard. Par ailleurs, il a un rating particulièrement optimisé (il a perdu 4/1000ème par rapport à l'an dernier alors que nous avons gardé le même rating), il faut donc creuser un peu pour espérer finir devant.

 

Dans notre classe, 3 des 4 premiers sont des doubles. Dans le passé, je pensais que les doubles pouvaient être compétitifs dans des régates avec du portant mais qu'inversement, au près, l'absence de poids au rappel posait problème. Cette régate s'est déroulée quasi intégralement au près car le vent a tourné à la hauteur de Salcombe et pourtant les doubles ont bien marché. Je crois qu'avec des bateaux volumineux comme le Sun Fast 3600 et le JPK 1080, dans une mer formée où l'on ne va pas beaucoup caper et par contre se servir de la puissance de la carène, l'absence de monde au rappel devient moins importante. De notre côté, nous étions 6 mais l'un d'entre nous a été malade toute la régate et nous avons donc navigué à 5 . Pourtant, notre échec relatif ne vient pas de notre vitesse au près. Cette année, nous avons décidé de faire les Offshores à 7, si c'était à refaire, je choisirais 6 voir 4.

 

Pour revenir à la course, après un mauvais Solent, nous avons eu une bonne séquence avec une bonne vitesse jusqu'à Portland Bill. C'était rassurant de voir que l'on pouvait aller vite dans ces conditions. Ensuite, nous avions anticipé la présence d'une bulle avant Salcomb et et nous avons choisi de passer par le sud. Ce n'était pas la bonne option, il fallait passer au Nord, le long de la côte, ceux qui sont passés au Nord ont creusé des gros écarts.  Ensuite sur le retour, nous attendions une bascule de droite et cela ne s'est pas passé comme prévu, il y a d'abord eu pas mal de gauche. Nous avons donc été pragmatiques en allant à gauche tout en restant à droite de la flotte. Cela a fini par payer. Le vent a ensuit molli. Nous avons mouillé par 40 mètres de fond et cela a été assez réussi le bateau a fini par bien crocher. Au final, nous avons rattrapé 1 mille sur le vainqueur et 0,3 mille sur Dream Pearls sur le retour ce n'est donc pas trop mal.

 

La suite, c'est la Morgan Cup dans 2 semaines, on essayera de faire un peu mieux.

 

 

Articles précédents

01/08/16

La Commodore's selon Timeline

Dans ce premier article sur la Commodore’s cup, nous allons parler de notre performance : 3ème dans notre classe, c’est honorable. Le second article sera consacré à l’analyse des résultats sur l’ensemble des 2 classes.


Lire l'article

11/07/16

Victoire à Cowes / Dinard

Première victoire pour Timeline. Cela fait du bien, d'autant plus que nous n'avions jamais gagné cette course.


Lire l'article

27/06/16

Le UK National IRC

Une régate formidable, toujours pas de podium. Cela correspond à notre niveau.


Lire l'article

17/05/16

Le GP du Crouesty

Un second résultat médiocre, mais des progrès au près dans le petit temps


Lire l'article

28/03/16

Spi Ouest-France 2016

Un résultat médiocre mais pas de réelle déception.


Lire l'article

21/03/16

Pronostics pour le Spi Ouest-France

Comme chaque année, nos pronostics pour le Spi dans les différentes classes IRC.


Lire l'article