TimelineFRA 43 831

Déception à Cowes / Dinard

Même si ne pas avoir de Code 0 quand il en faut un ne nous a pas aidé, cela n'explique pas tout. Notre vitesse au portant dans le petit temps s'est avérée problématique.

10/07/17

Comme notre objectif est systématiquement de figurer sur le podium, terminer 4ème à Cowes / Dinard est un échec. La régate avait pourtant bien commencé, nous sortons en tête du Solent avec 0,3 milles d’avance sur Philosophie IV et 0,4 milles sur Raphaello. Ensuite dans le très long près jusqu’aux Casquets, nous avons cette fois-ci la bonne voile pour les conditions et nous allons vite. Nous voulions être à droite de la flotte et en pointe et nous y étions. Philosophie IV, très à l’aise dans ce temps, nous passe mais l’écart avec lui reste très faible. Cependant, nous étions assez inquiets pour la suite, le vent devait mollir en adonnant. Raphaello et Philosophie IV ont tous les deux un code 0, nous n’en n’avons pas. Plus la bascule se produisait tard, moins nous allions souffrir. Elle a eu lieu vers 22h00 et c’est devenu franchement douloureux.

Positions aux Casquets

 

A ce moment-là, Philosophie est 0, 2 milles devant et il met son code 0. 1H30 plus tard, nous sommes aux Casquets, il a 1.2 milles d’avance. Le tracker indique que nous l'avons tenu ensuite jusqu'aux Hanois, mais je pense que c'est faux. Il semblerait qu'il n'avait plus d'électricité (il n'était pas éclairé) et je crois que sa trajectoire est inventée par le tracker. A mon avis il était loin devant. De la même façon, Raphaello qui a passé les Casquets sous code 0 avec 2,5 milles de retard sur nous n’en n’a plus que 0,5 aux Hanois.

 

Positions aux Hanois

Nous sommes soulagés. Depuis le matin, nous savions que nous allions souffri sans code 0 durant ce passage. Nous passons 2ème au Hanois, sincèrement, le matin nous aurions signé pour cela. Mais pas pour la suite…

 

Au portant, dans un vent très faible, nous nous faisons déposer par Raphaello. Il va plus vite que nous. C’était la première fois que nous naviguions sur ce bateau sous spi asymétrique dans du petit temps. Au bout d’un moment, nous comprenons mieux le mode d’emploi mais quand même : entre 1h30 et 8h00 heures du matin, il a rattrapé son demi milles de retard puis pris 2,5 milles, le tout en ayant des trajectoires identiques aux nôtres, un vrai désastre.  Ensuite le vent s’est écroulé tout en basculant et il y avait une prime au bateau de derrière. Elle nous a permis de revenir à 0,6 milles de Raphaello mais a aussi permis à Game On de revenir à notre hauteur alors qu’il avait 3 milles de retard aux Hanois : une place de perdue. Ensuite, le vent est revenu, il ne se passe plus rien, Raphello va très légèrement plus vite que nous et termine 10 minutes devant en réel, Game On termine juste devant nous.

 

Positions à 8h00 du matin

Au final, cette régate nous a rassurés et inquiétés. Rassurés car nous allons vraiment vite au près quand nous avons la bonne voile. Pour la section sous Code 0, on le savait déjà, si on n’a pas de code 0 quand il en faut un, et bien, cela ne marche pas. Il faut juste espérer qu’on ne se retrouve pas dans ce cas au Fastnet. Et puis pour l'avenir, la solution est assez simple, il suffit d'acheter un code 0. Par contre, notre déficit de vitesse sous spi asymétrique dans le petit temps est beaucoup plus inquiétant. C’est une situation qui arrive souvent, on a trouvé quelques solutions mais elles ne sont probablement pas suffisantes.

 

Si l’on regarde le reste de la flotte, les conditions étaient propices aux bateaux lourds et longs : en IRC4, c'est un Swann 44 qui l'emporte. Il a terminé devant nous en réel et a collé une heure à toute la flotte IRC3 en compensé… Le First 40.7 Philosophie IV qui est aussi dans ce cas a fait une super régate, nous avons l’impression qu’il a toujours été du bon côté, sa trajectoire sur le tracker est fausse car pendant toute la 2ème partie de nuit, il ne fonctionnait plus. Comme on l’a évoqué, Dream Pearls n’a pas été performant au près mais extrêmement rapide au portant.

 

Le bilan de ces 3 régates de préparation est donc mitigé. Nous sommes dans le match mais nous n’avons fait qu’un seul podium. Nous allons vite à certaines allures mais notre garde-robe d’offshore a des trous. Comme pour tous les bateaux de notre classe, l’objectif de la saison est le Fastnet. Même si après 4 oppositions en offshore contre Dream Pearls, nous en sommes à 2 partout, le  favori, c’est lui. C’est son 2ème Fastnet et sa 3ème saison d’offshore sur le bateau. Il a par ailleurs un rating très faible pour un JPK 1080. C’est notre première saison d’offshore sur Timeline. Il y en aura d’autres. La position d’outsider nous va bien, un podium nous suffirait.

Articles précédents

30/05/17

Retour en mer : Myth of Malham 2017

Après une longue absence sur l'eau, un résultat moyen pour la reprise


Lire l'article

04/08/16

Analyse des résultats de la Commodore's

Dans ce second article sur la Commodore’s, nous revenons sur les classements généraux par équipe, par classe et scratch.


Lire l'article

01/08/16

La Commodore's selon Timeline

Dans ce premier article sur la Commodore’s cup, nous allons parler de notre performance : 3ème dans notre classe, c’est honorable. Le second article sera consacré à l’analyse des résultats sur l’ensemble des 2 classes.


Lire l'article

11/07/16

Victoire à Cowes / Dinard

Première victoire pour Timeline. Cela fait du bien, d'autant plus que nous n'avions jamais gagné cette course.


Lire l'article

27/06/16

Le UK National IRC

Une régate formidable, toujours pas de podium. Cela correspond à notre niveau.


Lire l'article

17/05/16

Le GP du Crouesty

Un second résultat médiocre, mais des progrès au près dans le petit temps


Lire l'article