TimelineFRA 43 831

La une, automne 2012

Le Tour de Corse et le Trophée SEMAC

18/02/12

L'automne a été actif pour Prime Time avec un week-end d'entraînement et deux belles courses.

Tout d'abord le Tour de Corse, ce fût la première victoire de la saison (dans notre classe). C'est une course magnifique, l'accueil est formidable, le parcours est superbe. Les conditions ont été viriles : tout la descente entre le cap Corse et l'arrivée s'est faite avec entre 20 et 40 noeuds. Les bouches Bonifacio avec 30 noeuds établis, la lune qui éclaire comme un projecteur et la ligne d'arrivée avec la victoire au bout resteront pour toute l'équipe un grand moment de voile. Régater au contact pendant 36 heures contre un autre A35 a aussi été très intéressant. Il y a cependant un point noir : des frais d'inscription de 80 euros par équipier auxquels il faut ajouter 150 euros par bateau. C'est du jamais vu, ni en France, ni en Angleterre. Et pour ce prix, on n'a rien de plus qu'à une traditionnelle course du RORC, voir un peu moins puisqu'il n'y a qu'une coupe pour le vainqueur toute classe et rien pour les autres.

Au départ du Trophée Sémac, nous pouvions encore gagner le Trophée Méditerranée pour cela il fallait et il suffisait de gagner l'épreuve dans notre classe. Pour la première journée, deux points marquants : nous avons mal navigué et nous avons disputé 5 manches. En IRC, pour nous, c'était une première. C'est donc possible et c'est très bien. Nous étions donc dans une situation difficile le dimanche matin, il fallait gagner les deux manches annoncées et intercaler sur Tchin Tchin lors de l'une d'entre elles. Nous avons gagné la première et à la fin du premier tour de la seconde, nous étions en tête en compensé et Tchin Tchin était peut-être 3ème. Et puis là, tout a commencé à mal tourner. La fin du premier tour et le second ont été un long calvaire. Tchin Tchin a remporté la manche et nous avons abandonné...

Au final, la victoire de Tchin Tchin au Trophée Méditerranée est méritée. Nous allons un peu plus vite que lui au près, mais il commet moins d'erreurs que nous. L'écart de vitesse entre nous ne compense pas la différence de talent des équipages. Je le répète depuis des année sur ce site, lorsque l'on fait partie du groupe de tête, le niveau d'un bateau, le talent d'un équipage c'est de faire moins d'erreur que les autres. Cette année, il n'y a pas eu photo. On sait ce qui nous reste à faire en 2012.

Articles précédents

06/04/11

Pronostics Spi 2011

Ce n'est pas parce que nous sommes dans le sud que nous n'allons pas nous intéresser au Spi.


Lire l'article

22/08/10

RCC 2010 : la classe 3

La classe 3 à la Commodore's 2010 regroupait probablement ce qui se fait de mieux dans cette bande de rating.


Lire l'article

22/08/10

RCC 2010 : analyse des résultats

En regardant de plus près les résultats, on réalise un peu mieux l'écart entre les Irlandais et les autres.


Lire l'article

28/06/10

Le UK IRC National Championship selon Prime Time

Habituellement, nous ne racontons pas nos régates, mais celle-ci est suffisamment instructive pour mériter un article.


Lire l'article

28/05/10

Tour d'horizon

Avec un peu moins de temps à consacrer au site, j'ai surtout écrit des "unes", souvent sur l'IRC2. Hors 7 épreuves du Trophée Atlantique se sont déroulées et chez nos amis anglais la saison est bien avancée, cela mérite un papier.


Lire l'article

07/04/10

Retour sur le Spi 2010

Quelques retours sur les pronostics et quelques mots de plus sur l'IRC2.


Lire l'article